Le très controversé Tariq Ramadan à Saint-Etienne


L’islamologue Tariq Ramadan était à Saint-Etienne. Controversé à l’époque, il donnait une conférence salle Jeanne d’Arc. L’occasion de rencontrer l’intellectuel et de tendre le micro aux pour et aux contre. Aujourd’hui, Tariq Ramadan enseigne à l’université d’Oxford. Il n’est plus interdit de séjour aux États-Unis. Force est de constater que le théologien est moins en moins ostracisé dans les médias français.  Les révolutions arabes ont consacré son retour officiel. Même si quelques figures médiatiques le diabolisent encore. Le billet de Ruth Elkrief est une perle. Pour barrer la route à l’intellectuel « sulfureux », elle s’appuie sur l’enquête d’une essayiste controversée, Caroline Fourest (voir la vidéo).

Écoutez les sons.

« J’ai accueilli un conférencier. J’ai même eu l’impression que c’était un apôtre de la non-violence. »

« Tariq Ramadan décomplexe les jeunes issus de l’immigration. »

Tariq Ramadan : « Le gouvernement américain a reconnu que je n’ai aucun lien avec le terrorisme. »

« Il n’est pas antisémite. »

Robert Karulak est maire adjoint à la culture. Il n’était pas au courant de la venue de Tariq Ramadan. Il nous a ouvert son cabinet pour parler du personnage.

« J’ai une opinion négative. Il exacerbe les passions, les racines, le passé. »

André Micoud, professeur de sociologie à l’université de Saint-Étienne, connaisseur du fait religieux, s’est penché sur l’œuvre de Tariq Ramadan.

« Je n’ai pas entendu de double discours, je dois être honnête. »

« En France, les médias lui sont pratiquement interdits. »

« A Lyon, je l’ai trouvé hard. »

Propos recueillis par Paul Moffen pour Radio Dio dans le cadre de l’émission Mikropolis, le 05/05/2006 à Saint-Étienne.

Rédacteur, monteur, réalisation : Paul Moffen.
Technique, co-rédacteur : Brahim Aslafy, alias Capitaine Bob, journaliste décédé le 10 décembre 2008 à Saint-Étienne.

[daily motionvideo/xd2igd_caroline-fourest-vs-zemmour-naullea_news]

This entry was posted in Société.

Laisser un commentaire