Panique à la SNCF


Suite à un problème de caténaire, la gare de Nîmes a été bloquée pendant des heures, un vendredi soir. Trains en retard, voyageurs en colère, la préfecture sur le pied de guerre. La SNCF a présenté ses excuses. Elle connait le mode d’emploi.

Écoutez les sons.

« Aucune communication, ce n’est pas pro (…) Du racket organisé. »

« On a été appelés par la préfecture. »

« Un feu s’est déclaré du côté de Manduel »

Reportage de Paul Moffen pour France Bleu Gard Lozère en février 2008.

Voir aussi la vidéo.

This entry was posted in Société.

Laisser un commentaire